Etablissements et entreprises publics

Mazars accompagne de longue date les organismes publics et les plus grandes entreprises du secteur dans leurs mutations successives. Aujourd’hui, Mazars est auditeur ou conseil de la plupart de ces entités publiques quelle que soit leur taille.

Notre expertise nous permet d’intervenir dans le cadre de démarches de certification des comptes, de projets de transformation, d’expertise financière, de mise en œuvre de dispositifs de maîtrise des risques… Mazars et son réseau s’adaptent à vos contraintes et implantations.

Une offre de services adaptée à vos besoins

Design de service et amélioration du service rendu

Audit et accompagnement à la certification des comptes 

Performance opérationnelle

Stratégie de transformation et accompagnement

Systèmes d'information

Ils nous font confiance

  • 30 Hôpitaux dont Hôpital de Strasbourg, Hôpital de Nantes, Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux
  • 50 Universités et écoles, dont Ecole Polytechnique, Ecole des Ponts et Chaussées, Aix Marseille Universités, Université de Bordeaux,…
  • Société du Grand Paris, EPADESA, Grand Paris Aménagement
  • Aéroports (Aéroports de Paris, Montpellier, Nice,..) et Ports (Paris, Rouen, Marseille, Nantes, Martinique), et Voies Navigables de France
  • Institut Géographique national, Office national des Forêts,
  • La Poste
  • ANSES, ANSM, ARS et Santé Publique France
  • SNCF
  • RATP

 

Nous consulter

Publications

Réforme de l’apprentissage : mutations d’une filière prometteuse mais encore souvent délaissée

Réforme de l’apprentissage

Dévoilée en février par le gouvernement, la réforme de l’apprentissage vise à développer l’attractivité de cette filière. Alors que plus d’1,3 million de jeunes ne sont ni employés ni scolarisés, l’objectif de la réforme est de convaincre les jeunes, leurs familles et les entreprises de l’opportunité que représente ce type de parcours. Car pour ceux qui s’engagent dans cette voie, les résultats sont des plus positifs en termes d’accès à l’emploi : 7 jeunes sur 10 trouvent un emploi dans les 6 mois suivant la fin de leur contrat. Une promesse qui ne suffit pourtant pas à séduire de nouveaux candidats : le nombre d’entrants dans le dispositif stagne à 300 000 depuis plusieurs années, sans évolution.

Enseignement, recherche et culture_1086x202

Marges de manœuvre des universités et écoles

Dans un contexte de rigueur budgétaire et donc de raréfaction des moyens, les dotations de l’Etat versées aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche sont en diminution programmée. Si le rapport IGF/IGAENR a formalisé en mars 2015 une grille d’analyse des composantes du fonds de roulement des établissements – notamment leur part mobilisable – c’est pour orchestrer à long terme la mobilisation de ces fonds capitalisés (environ deux milliards d’euros) sur une base objective et soutenable.

Téléchargez pdf 2,31 MB