Quelle performance pour les foncières cotées au premier trimestre 2021 ?

Après une année 2020 inédite marquée par la crise, le premier trimestre 2021 illustre la résilience du marché de l’investissement, avec un volume investi de 4,6 milliards d’euros, certes en retrait sur un an, mais qui reste au-dessus de la moyenne décennale. Ce trimestre marque également le retour des investisseurs internationaux, notamment Européens et Nord-Américains.

Découvrir la newsletter 

Panel et indicateurs clés

  • Altarea Cogedim
  • Argan 
  • Carmila
  • Covivio
  • Gecina
  • Icade
  • Klépierre
  • Mercialys
  • Société Foncière  Lyonnaise (SFL)
  • Unibail-Rodamco-Westfield (URW)

Les foncières du panel affichent une baisse de leurs revenus locatifs sur ce premier trimestre 2021. A cette occasion, la moitié des foncières du panel communique sur leur guidance 2021 pour la confirmer ou l’abaisser. Après des points bas atteints sur le dernier trimestre 2020, notamment pour les foncières retail qui ont vu leurs cours de bourse chuter, ces derniers semblent repartir à la hausse sur le premier trimestre 2021.

  • 47.5MDS€de capitalisation boursière
  • 163MDS€de patrimoine (données au 31 décembre 2020)
  • -0.9%de variation des revenus locatifs à périmètre constant

Actualités marché 

  • Comment se positionne le 1er trimestre 2021 en termes de volumes d’investissement ?

Les résultats du premier trimestre restent en phase avec la moyenne des dix dernières années et pourraient donc laisser présager des volumes d’investissement honorables dans un contexte sanitaire et économique encore incertain. Généralement le marché en Île-de-France représente 75 % des volumes investis en France cependant nous pouvons observer une large baisse de cette part au 1er trimestre 2021. Cet effet peut notamment s’expliquer par une très bonne attractivité du marché immobilier en régions avec des résultats similaires à 2020.

  • Comment ont évolué les taux de rendement« prime » au 1er trimestre 2021 ?

Les taux de rendement « prime » reflètent l’attentisme du marché avec une évolution très prudente durant ce 1er trimestre 2021. Cependant, le marché de l’investissement devrait amorcer sa résurgence durant les prochains trimestres, notamment grâce à des taux obligataires bas et à une prime de risque immobilière avantageuse. De plus, ce regain devrait être accentué, si l’appétence des marchés locatifs se confirme dans les prochains mois. Ainsi, certains taux de rendement « prime » pourraient connaitre de nouvelles compressions notamment sur les actifs « Core » et les classes les plus prisées, telles que le bureau et la logistique.

Télécharger la newsletter 

couverture NL T1 2021.png