Livre blanc | Construire la sortie de crise : quelles sont les attentes des Français vis-à-vis de l'entreprise ?

Mazars publie les résultats d’une étude de thought leadership menée à son initiative, par FreeThinking et Viavoice au sujet des attentes des Français vis-à-vis de l'entreprise, en 2021, dans un contexte de sortie de crise à construire.

 

Télécharger le livre blanc

 

Honorer la mission d’intérêt général de Mazars

En tant qu’entreprise à mission d’intérêt général et partenaire de la transformation des organisations, nous avons estimé qu’il était de notre devoir et de notre responsabilité de contribuer à la réflexion publique qu’implique la sortie de crise à construire. Cette contribution, nous avons choisi de la matérialiser par la publication d’un livre blanc qui fournirait des clés de lecture à tous ceux qui, comme nous, entendent participer à la relance économique et à la construction du « monde d’après » : un monde prospère et durable. Ce livre s’adresse donc à l’ensemble de l’écosystème économique français, à chaque entreprise, indépendamment de sa taille, de son secteur d’activité, de sa région d’implantation et de son niveau de prospérité actuel.

 

 

Les Français ont formulé 5 attentes majeures à l’égard de l’entreprise

  1. Les Français appellent l’entreprise à devenir un acteur de société et la met au défi de la sincérité.
  2. Les Français appellent les entreprises à traduire leurs valeurs en actions et dressent le portrait de l’entreprise qui parviendra à surmonter la crise et à gagner leur confiance.
  3. Les Français attendent des entreprises qu’elles favorisent l’intérêt général en conciliant rentabilité et responsabilité.
  4. Les Français appellent à une profonde transformation du travail : au bénéfice du bien-être des collaborateurs et de la performance de l’entreprise.
  5. Les Français sont convaincus du potentiel de l’excellence française et en proposent une redéfinition, plus actuelle.

 

  • 88

    %

    des Français considèrent que l’entreprise peut faire du profit tout en favorisant l’intérêt général
  • 39

    %

    des Français estiment que l’organisation du travail est la priorité n°1 des changements à opérer par les entreprises à l’issue de la crise
  • 90

    %

    des Français pensent qu’une entreprise peut allier compétitivité internationale et promotion des savoir-faire locaux

Méthodologie : une double étude pour garantir la justesse de l’analyse

En 2021, la sortie de crise reste à construire. A nos yeux, elle ne se construira pas sans les entreprises, ni sans l’État. Et encore moins sans les Français, que nous avons décidé de consulter. Mazars a ainsi donné la parole à 2 143 Français par l’intermédiaire de 2 organismes indépendants. Originale, la méthodologie combine 2 études complémentaires :

  • Une étude quali-collaborative menée par le cabinet d’études communautaires FreeThinking auprès de 143 personnes. Ces dernières ont échangé et débattu librement, avec leurs propres mots, derrière un avatar, en postant 755 contributions sur un forum de discussion privé pendant 15 jours.
  • Une étude quantitative menée par l’institut de sondage Viavoice auprès de 2 000 personnes.

 

Télécharger le livre blanc :