Étude | Baromètre 2023 du crowdfunding en France

Février 2024 | Pour la 5ème année consécutive, Mazars et l’association Financement Participatif France (FPF) publient le baromètre de référence du crowdfunding en France. Ce baromètre fait état du dynamisme d'un secteur au service d'une économie de proximité et de projets qui font sens.

Télécharger le baromètre

Le financement participatif en 2023

Le crowdfunding enregistre pour la première fois de son histoire un recul : - 11,3 % dans un contexte de turbulences macro-économiques et géopolitiques, et surtout d’une crise profonde de l’immobilier, principal sous-jacent du crowdfunding.

En 2023, 2,089 milliards d’euros ont été collectés sur les plateformes de financement participatif, soit un recul de – 11,3% par rapport à l’année 2022. Depuis 2015, les chiffres ont été multipliés par 12x. On atteint les 9 milliards de financement depuis l’émergence du crowdfunding en France, tout modèle transactionnel confondu (don, prêt, investissement).

  • -11,3%de recul de la collecte par rapport à 2022
  • 2089Md€de fonds collectés en 2023
  • 157535Projetsfinancés en 2023

Cette variation globale cache en vérité des résultats très contrastés : hausse du don, hausse de l’investissement, baisse du prêt à cause de l’immobilier mais contrebalancée partiellement par une croissance dans les énergies renouvelables.

De nombreux projets financés en 2023

barometre du crowdfunding - projets financés

Sous l’angle du nombre de projets, 2023 est une année record puisqu’on atteint 157 535 projets (+ 31 %). La progression du nombre de projets est essentiellement liée au crowdfunding réalisé sous la forme de dons par des particuliers et par les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Ventilation du montant collecté par canaux de collecte

barometre du crowdfunding - ventilation du montant collecté par canaux de collecte

Le crowdfunding et l’agrément PSFP 

Le secteur du prêt et de l’investissement s’est reconfiguré autour de l’agrément de Prestataire de Services de Financement Participatif (PSFP) en application du règlement (UE) 2020/1503. 3 plateformes avaient déjà obtenu cet agrément en 2022, 42 plateformes l’ont obtenu en 2023. 5 plateformes ont décroché le sésame début 2024.

D’évidence, tout le potentiel du PSFP n’est pas encore exploité : seule 40 % des plateformes visent l’Europe à ce stade (et une petite poignée d’entre elles amorcent réellement une activité hors de France). 12,5% ont mis en place un tableau d’affichage pour permettre la manifestation d’intérêt pour l’achat ou la vente de prêts, et tout juste 10,4% exercent l’activité de gestion individuelle.

A noter que 15 plateformes européennes ont sollicité un passeportage en France ce qui accroît la cohorte des acteurs pouvant opérer dans l’hexagone.

Les coups de cœur 2023

FPF et Mazars ont sélectionné les coups de cœur de l’année 2023 parmi les nombreuses belles histoires rapportées par les plateformes ayant répondu au questionnaire.

  1. Le financement de l’entreprise Inthy sur Lumo qui se distingue par son modèle novateur axé sur le développement et l’exploitation de centrales de production d’énergies renouvelables.
  2. La réalisation d’une opération en immobilier fractionné sur ClubFunding pour le financement d’un centre d’hébergement d’urgence géré par Emmaüs Solidarité à Paris. 
  3. La compagnie Eia qui a pu se produire au festival d’Avignon sur l’une des scènes les plus emblématiques (le 11) grâce à une campagne réalisée sur Proarti
  4. Le financement de l’ouverture d’une librairie Queer sur Nantes grâce à une campagne sur MyMoneyHelp

 

Pour en savoir plus, téléchargez le baromètre :