Test de dépréciation

En anglais: Impairment Test

Le test de dépréciation correspond au test mené dans le cadre du suivi de la valeur des actifs comme l'exige la norme comptable IAS 36. Les entreprises doivent, à la clôture de leur exercice et/ou dès lors qu’un indice de perte de valeur est constaté, procéder à la comparaison de la valeur recouvrable de leurs actifs à leur valeur nette comptable. Lorsque la valeur recouvrable d'un actif devient inférieure à sa valeur nette comptable, il convient de déprécier la valeur de l’actif. La perte sur l'actif est constatée sous forme de provision égale à l'écart entre la valeur recouvrable et la valeur nette comptable. Les tests de dépréciation sont mis en œuvre au niveau de l’actif, et en cas d’impossibilité au niveau des unités génératrices de trésorerie (UGT) et font généralement appel à l'intervention d'un expert d'évaluation indépendant. Les méthodes utilisées pour la détermination de la valeur recouvrable incluent la méthode d'actualisation des flux de trésorerie disponibles, la méthode des comparables boursiers, la méthode des comparables de transactions, ...

Voir également : valeur recouvrable , méthode d’actualisation des flux de trésorerie disponibles , méthode des comparables boursiers , méthodes des comparables de transactions , unité génératrice de trésorerie , perte de valeur