La rationalisation du prix d’acquisition et du goodwill résiduel et l’allocation aux Unités Génératrices de Trésorerie (UGT)

L’appréciation globale de la transaction consiste à vérifier la cohérence entre le Business Plan et le prix payé par l’entité acquéreuse.

La rationalisation du prix d’acquisition et du goodwill  résiduel

Cette étape nécessite l’appréhension du TRI (Taux de rendement interne) de l’acquisition. Nos experts en Evaluation & Modélisation conduisent différentes analyses permettant la comparaison du taux de rendement interne de l’acquisition au coût du capital  : une étape importante dans la compréhension de l’impact global des synergies  et dans la rationalisation du goodwill  résiduel. Plusieurs techniques d’analyse sont utilisées par nos experts telles que l’analyse du taux moyen de rendement des actifs, WARA .

L’allocation aux Unités Génératrices de Trésorerie (UGT)

Une étape indispensable dans le cadre de l’allocation du prix d’acquisition  est l’allocation des actifs réévalués et du goodwill  aux Unités Génératrices de Trésorerie (UGT)  précédemment définies. Nous vous accompagnons dans cette étape importante du fait de son impact sur le suivi de la valeur des actifs et des passifs et sur l’implémentation des tests de dépréciation (Impairment Tests)  sur la période post-acquisition.

La correction des valeurs des actifs et passifs sur la période de 12 mois

Conformément à la norme « IFRS 3 révisée », il est possible de corriger les valeurs des actifs sur une période de 12 mois suivant l’acquisition. Notre équipe de spécialistes en Evaluation & Modélisation propose de vous assister dans le suivi des valeurs des actifs et des passifs sur la période prédéfinie.