Gain manqué (lucrum cessans)

Il s'agit, avec la perte subie (damnum emergens), d'une des composantes du dommage matériel susceptible d'être indemnisées.
Le gain manqué est constitué des avantages et profits que l'agissement de la partie opposée a empêché de se réaliser
Par exemple, dans le cas de la destruction d'une machine, la perte subie correspondrait notamment au coût de remplacement de la machine, tandis que la composante de gain manqué correspondrait dans ce cas, entre autres, à la perte d'opportunité de ventes et de marges, consécutive à l'arrêt de la production.
L'évaluation du quantum de ces composantes constitue une source fréquente de litiges. Elle suppose de mettre en œuvre des techniques d'évaluation spécifiques, comme par exemple des analyses "but for" pour l'évaluation d'une perte d'exploitation.

Partager