DOCTR'in n° 125 - Octobre 2016

L’IASB a inscrit l’amélioration de l’efficacité de l’information financière parmi ses grands objectifs des prochaines années. Sous le thème « better communication » de l’IASB sont regroupés 4 projets, dont la « disclosure initiative » et un projet de recherche sur le format des états financiers primaires.

Dans leurs recommandations en vue de l’arrêté des comptes 2016, l’AMF et l’ESMA font écho à ce projet et insistent largement sur la cohérence nécessaire entre les indicateurs de performance présentés dans les comptes et ceux utilisés dans les autres canaux d’information financière. Il s’agit aussi pour eux d’inciter les émetteurs à rationaliser leurs « indicateurs alternatifs de performance », dans la foulée de l’entrée en application des « Guidelines on Alternative Performance Measures » de l’ESMA et de la position AMF 2015-12 sur les IAP.

Le sujet des agrégats non normés présentés dans les états financiers est également développé par les régulateurs, qui insistent sur la clarté nécessaire des libellés utilisés et leur cohérence avec les éléments qu’ils regroupent, la conformité aux normes IFRS des données sous-jacentes et le respect du principe d’image fidèle. Voilà sans doute des éléments à intégrer valablement dans les travaux de recherche de l’IASB sur le format des états financiers.

  

Pour vous abonner à la lettre d'information DOCTR'in :

Cliquez-ici !

Plus d’infos ?