Livre blanc : Reverse Factoring, source alternative de financement ?

Depuis maintenant une vingtaine d’années, la plupart des groupes internationaux ont mis en œuvre des programmes d’optimisation autour de leur Supply Chain, ou chaîne d’approvisionnement. Les procédures de gestion liées aux fournisseurs et aux flux d’approvisionnement, qui offraient de nombreux gisements d’amélioration et donc d’économies, ont fait l‘objet de toutes les attentions.

Cela a porté ses fruits : à ce jour, l’organisation des flux physiques entre les grands acheteurs et leurs fournisseurs a atteint un haut niveau d’efficacité. Cette rationalisation a été accompagnée par une forte croissance des plateformes collaboratives reliant les donneurs d’ordres et leurs fournisseurs autour de programmes de facturation électronique et, plus globalement, de « Spend Management ».

C’est sur cette base que le concept de Supply Chain Finance a vu le jour : une fois les flux physiques et d’information avec leurs fournisseurs rationalisés, les entreprises cherchent, tout naturellement, à créer de la valeur autour de la circulation des flux financiers qui y sont liés.

"le Reverse Factoring s'impose aujourd’hui parmi les meilleures pratiques de la Supply Chain Finance"

Après une étude approfondie, à la lumière de nos expertises combinées dans les domaines du conseil financier et des flux de facturation, le Reverse Factoring nous semble aujourd’hui tirer son épingle du jeu parmi les meilleures pratiques de la Supply Chain Finance.

En ayant su s’adapter à la nouvelle donne économique et financière, les dispositifs de Reverse Factoring proposent à présent une réponse adaptée à la fois aux problématiques des donneurs d’ordres et de leurs fournisseurs.

Il nous semblait donc pertinent de proposer une analyse détaillée des principes et des nombreuses opportunités du Reverse Factoring comme application vertueuse de la Supply Chain Finance. Et de partager notre expérience quant aux points clés à prendre en compte pour tirer le meilleur parti de ces programmes ambitieux et prometteurs.

 Hervé Blazejewski, Associé Consulting chez Mazars répond aux questions de DAFmagazine sur le Reverse factoring

Documents à télécharger

Partager