FUTURE OF WORK : quelles attentes de la Gen Z pour l’entreprise de demain ?

Nés après 1995, les jeunes de la Génération Z arrivent peu à peu sur le marché du travail.
D’ici 2020, ces digital natives représenteront 20% des effectifs en entreprise et vont accélérer fortement leur mutation. Afin de connaître les attentes de cette Génération Z, ses aspirations et sa vision de l’entreprise de demain, nous avons mené une enquête avec OpinionWay auprès de 2000 jeunes agés de 15 à 24 ans (Génération Z) et de 25 à 34 ans (Génération Y). Nous vous proposons ainsi un regard croisé avec les Millennials afin d’identifier les différences de perception entre ces deux générations.

La Gen Z et le marché du travail

D’ici 2020, la Génération Z représentera 20% des effectifs en entreprise et a déjà un rapport au travail différent de celui de la Génération Y. La Gen Z semble en effet séduite par les nouveaux modes de travail – freelance, télétravail, temps partiel… – même si le CDI et le temps plein restent privilégiés.

L’entreprise idéale de demain

Pour les Gen Z, le meilleur patron, c’est eux-mêmes ! On assiste à un rejet de l’entreprise traditionnelle et même les nouvelles formes d’organisations séduisent peu.

Les facteurs de bien-être au travail

À l’heure de la dématérialisation et du télétravail, la recherche d’interactions au sein d’un lieu physique n’a jamais été aussi forte. La Gen Z attend avant tout de l’entreprise qu’elle lui permette une certaine flexibilité et qu’elle soit un vecteur de lien social, de cohésion et de convivialité.

Organisation du travail

La Gen Z fait bouger les lignes en entreprise. C’est la fin de l’entreprise verticale avec un rapport décomplexé à la hiérarchie, d’égal à égal. La Gen Z souhaite participer aux décisions stratégiques.

Télécharger l'étude