Communication financière de groupes européens - Plongée dans les impacts attendus d’IFRS 15

Mazars vous propose un tour d’horizon des impacts quantitatifs et qualitatifs de la norme IFRS 15 sur la comptabilisation du chiffre d’affaires, et du choix effectué au titre de la méthode de transition retenue tels qu’ils sont présentés par 73 groupes européens. Cette étude permet également de dégager plusieurs bonnes pratiques en termes de communication financière.

Conformément aux recommandations des régulateurs, les groupes européens ont largement communiqué sur les impacts attendus de la norme IFRS 15 sur la comptabilisation du chiffre d’affaires, appliquée depuis le 1er janvier 2018.

Les informations publiées par 73 groupes cotés industriels et de services européens au 31 décembre 2017, sont particulièrement intéressantes et utiles pour prendre la mesure des changements induits par l’entrée en vigueur d’IFRS 15.

Le niveau de détail des informations données est très variable d’un groupe à l’autre et souvent dépendant du niveau d’impacts identifié. Si peu de groupes se disent, à ce stade, très impactés, le diable se cache souvent dans les détails : les impacts peuvent se compenser au sein de différents métiers ou selon la nature des retraitements identifiés, la détermination des effets d’IFRS 15 n’est pas toujours achevée au 31 décembre 2017, etc.

L’étude a été réalisée à partir d’un panel constitué de 73 groupes industriels et de services européens clôturant leurs comptes au 31 décembre, à l’exception d’un groupe (comptes clos au 30 septembre 2017).

Téléchargez l'étude

Partager