Les dirigeants face à l'Industrie 4.0

Avec la révolution numérique, les frontières entre le monde physique et digital s’amenuisent pour donner vie à une industrie 4.0 interconnectée dans laquelle les collaborateurs, les machines et les produits interagissent.
Afin d’évaluer la connaissance, la perception et la maturité des entreprises industrielles françaises vis-à-vis de l’industrie du futur, Mazars publie les résultats d’une enquête réalisée avec OpinionWay auprès de 203 dirigeants d’industries françaises de grandes entreprises et d’ETI.

« Les nouvelles technologies se multiplient et évoluent à une vitesse sans précédent. Pourtant, c’est progressivement qu’elles entrent dans les usines : en effet, si certaines technologies disruptives sont déjà ancrées, nous sommes encore loin de l’industrie complètement interconnectée où les outils de pointe gèrent toute la production et fonctionnent en parfaite synergie. »

David Chaudat, Associé, Responsable du secteur Industrie, Services et Secteur Public

Découvrir l'étude

« Industrie 4.0 », un concept encore vague pour les dirigeants, mais qui suscite leur intérêt

La perception des dirigeants interrogés sur leur compréhension du concept d’industrie 4.0 est floue.

À la question qu’entend-on par « industrie 4.0 », 1 dirigeant sur 2 ne sait pas donner spontanément une définition de la notion d’« Industrie 4.0 ».

Des dirigeants confiants face aux impacts de l’industrie 4.0 sur leur activité

Les dirigeants considèrent globalement que leur entreprise est armée pour faire face aux enjeux de l’industrie 4.0. Ils sont optimistes à la fois quant aux bénéfices à tirer de la transformation de l’industrie 4.0 mais également quant à leur capacité d’adaptation.

Mais qui expriment des craintes 

Les 2 principales préoccupations formulées par les dirigeants sont la cybersécurité et le développement des compétences

Découvrir l'étude

Partager