Étude Télécom : l’investissement, élément indispensable au rebond des opérateurs télécoms européens

Nous assistons depuis plusieurs années à une perte du leadership européen dans l’écosystème digital. L’Europe n’a vu émerger que très peu de sociétés leaders dans le monde des services digitaux. A quelques exceptions près, la plupart des nouveaux leaders mondiaux sont américains ou asiatiques.

Depuis une dizaine d’années, les acteurs du secteur des télécoms européens doivent faire face à une intense guerre des prix qui se traduit par une adaptation de leur structure de coûts et par un développement d'offres low-cost. La baisse de la marge brute des offres se combine à une fuite de la valeur  ajoutée au profit des OTT (Over-The-Top) dans le cadre d’une transformation vers le tout IP.

Mazars a donc réalisé cette étude afin de mettre en évidence les principales raisons qui expliquent l’existence de dynamiques si différentes sur deux marchés matures comme l’Amérique du Nord et l’Europe et  de montrer l’importance de l’investissement dans cette évolution.

Panel de l’étude

La comparaison des principaux opérateurs de téléphonie mobile en Europe et aux États-Unis a mis en avant de nombreuses différences, notamment structurelles et impactant fortement la stratégie et les prix d’une zone à l’autre.

Les opérateurs américains ont opté pour une stratégie visant à promouvoir l’usage par la qualité des infrastructures. Cette position a été favorisée par une concentration importante du marché du mobile américain permettant de maintenir l’ARPU (Average Revenue Per User) mobile à travers le développement de nouveaux usages (data). A l’inverse, la fragmentation du marché européen entretient une situation où le principal élément différenciant reste le prix conduisant à une baisse régulière de l’ARPU mobile.

Sans surprise, la contraction des marges des opérateurs mobiles en Europe ralentit leur capacité à investir dans les réseaux de nouvelle génération. On constate ainsi un recul du niveau global d’investissement en Europe alors que les opérateurs américains investissent massivement sur ces technologies.

Alors que le déploiement du réseau LTE (Long Term Evolution) constitue un enjeu important dans le développement de relais de croissance et l’évolution du business model des opérateurs, la baisse du niveau d’investissement en Europe se traduit par un ralentissement de son déploiement, un usage moins intense et donc un potentiel de croissance des revenus pour les opérateurs mobiles moins important et moins rapide.

Fort d’une expérience reconnue auprès de nombreux acteurs des télécommunications et à travers cette première étude dédiée aux télécoms, nous vous proposons un éclairage sur ces mécanismes et sur les tendances et perspectives de développement du secteur : l’investissement en sera un élément clé.

Découvrez l’article des Echos sur cette étude en cliquant ici.

Pour en savoir plus, téléchargez dès maintenant notre étude télécoms :

Documents à télécharger

Partager