Communication des entreprises sur les devises émergentes dans un contexte de forte volatilité

Pour la cinquième année consécutive, nos experts en matière de trésorerie et cash management vous proposent une analyse de l'évolution de la communication financière des entreprises avec l'impact de la norme IFRS 9 sur les états financiers.

Les relations entre les États-Unis et la Turquie, l’Afrique du Sud ou la Chine ont contribué à la chute des devises au même titre que l’amplification de la guerre commerciale ou les difficultés croissantes rencontrées par plusieurs pays comme le Venezuela et l’Argentine. La hausse des taux d’intérêt américain avait déjà complexifié l’équation de ces pays, mais la baisse s’est accélérée. Les pays les plus exposés au dollar américain comme l’Argentine, l’Indonésie, l’Afrique du Sud, le Brésil, la Turquie et l’Inde, ont été les plus touchés.

En plus de la force du dollar, les tensions commerciales sont aujourd’hui au centre de toutes les attentions. La volatilité des devises émergentes atteint ses plus hauts niveaux.

C'est dans ce contexte que notre cinquième étude présente les dernières évolutions en matière de communication financière avec l'impact de la norme IFRS 9, qui précise les informations à fournir au titre des stratégies de couvertures.

Découvrez les résultats de cette analyse.

Téléchargez la publication

Partager