DOCTR'in n°139 - Janvier 2018

Depuis le 1er janvier 2018, les normes IFRS 9 sur les instruments financiers et IFRS 15 sur le chiffre d’affaires sont une réalité, comme le titrait l’IASB sur son site le 8 janvier dernier. En parallèle, les travaux d’étude d’impact de la norme IFRS 9 sur l’investissement de long terme se poursuivent au niveau européen avec la publication des résultats d’une première analyse factuelle par l’EFRAG. Ces travaux n’ont pas manqué d’aiguillonner l’IASB qui, dans la foulée de la publication de l’EFRAG, publie à son tour deux présentations sur la contribution des normes IFRS à la stabilité financière et à l’investissement de long terme.

L’année 2017 s’est terminée in extremis par une réforme fiscale américaine, dont les conséquences attendues sont assez substantielles. À tel point que les autorités américaines en charge de la réglementation comptable ont publié des textes permettant d’en faciliter la comptabilisation, lesquels, d’après l’ESMA, ne sont pas acceptables en IFRS. Notre étude particulière du mois détaille ces aspects.

  

Pour vous abonner à la lettre d'information DOCTR'in :

Cliquez-ici !

Documents à télécharger

Partager