Mazars annonce des revenus en hausse de 12,8 % et accélère son développement à l’international

Le partnership international intégré sous lequel opère Mazars continue de croître. Début janvier, deux nouveaux pays – la Colombie et l’Ouganda – ont rejoint le partnership. Celui-ci compte désormais 86 pays et territoires. Le groupe vise des revenus de plus de 2 milliards d’euros en 2020 contre 1,5 milliard aujourd’hui.

Mazars, organisation internationale, intégrée et indépendante, spécialisée dans l’audit, le conseil et les services comptables, fiscaux et juridiques, annonce des revenus en hausse de 12,8 %1 pour l’exercice financier2 2016-2017, à 1,5 milliard d’euros. Cette progression reflète une croissance organique de 5,4 % et une croissance externe de 7,0 %. Le groupe bénéficie notamment de l’effet en année pleine du rapprochement avec le cabinet chinois ZhongShen ZhongHuan intervenu fin 2015. Au cours de l’exercice 2016-2017, le groupe s’est implanté dans de nouveaux pays tels que la Bulgarie, Chypre, le Kosovo, le Mozambique ou encore la Tanzanie ; il a également renforcé sa présence en Suède.

Au total, au cours des 4 dernières années, le groupe a vu ses revenus augmenter de 45 % et le développement international du groupe a largement contribué à cette croissance. Pour preuve, la part des revenus du groupe hors Europe est passée de 27 % en 2012-2013 à 34 % cette année, avec notamment un renforcement significatif de sa présence en Afrique, en Amérique du Nord et en Asie.

En Chine, Mazars est entré depuis peu dans le Top 10 des marques locales de l’audit et du conseil grâce à la signature, en août dernier, d'un accord de partnership entre les cabinets Zhongshan Yataï et Zhongshen Zhonghuan, qui avait rejoint le groupe en décembre 2015.

« L’accélération de la croissance enregistrée en 2016-2017 confirme la forte dynamique, dans laquelle notre groupe est engagé depuis plusieurs années. Elle traduit également notre volonté de nous imposer comme une organisation internationale. Les opérations de développement menées récemment renforcent à la fois nos compétences et notre aptitude à servir nos clients partout dans le monde, » précise Philippe Castagnac, Chairman of the Mazars Group Executive Board.

De nouveaux développements à l’international

Fidèle à sa démarche de croissance associative, Mazars continue de renforcer sa présence sur tous les continents. Depuis le 1er janvier 2018, le groupe compte deux nouveaux pays intégrés : la Colombie et l’Ouganda, deux pays dans lesquels les cabinets correspondants de Mazars ont rejoint le partnership international. Mazars a également finalisé au cours des dernières semaines des opérations de croissance externe en Italie, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, à Singapour et en Suède.

La couverture internationale de Mazars s’étend désormais à 86 pays et territoires intégrés. Le partnership international intégré de Mazars regroupe plus de 20 000 collaborateurs, dont 980 associés – 77 ont été nommés en 2017 –, répartis dans 300 bureaux à travers le monde. Structure inédite dans le secteur de l’audit, cette firme full services des métiers du chiffre confirme son objectif à horizon 2020 : atteindre des revenus de plus de 2 milliards d’euros et passer le cap 25 000 collaborateurs.

Une accélération dans les métiers du conseil, de la data et de l'innovation

« L’audit, sur lequel Mazars a construit son histoire, fait aujourd’hui partie de ces professions qui doivent se réinventer, sous l’effet conjugué de la révolution digitale, des nouvelles attentes de ses clients et de l’évolution des réglementations. Nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle pour nos métiers et cette transformation se trouve au premier rang de nos priorités » explique Hervé Hélias, CEO du Groupe et président directeur général de Mazars en France.

Pour mener à bien son plan de croissance ambitieux dans un secteur en mutation, le groupe renforce son expertise en s’appuyant notamment sur des transformations technologiques et digitales. En libérant du temps pour certaines tâches, la technologie doit permettre d’en consacrer davantage à des activités à plus forte valeur ajoutée. À la clé, un double objectif pour Mazars : gagner en efficacité et en pertinence dans ses interventions auprès de ses clients et continuer de faire croître la part des activités de conseil dans ses revenus ; ces dernières ont déjà fortement progressé au cours des dernières années et représentent désormais 55% des revenus du groupe.

Une transformation que le groupe a déjà entamée : en juillet, le groupe a en effet fait le pari de la génération Y et nommé Claire Cizaire directrice de l'innovation et des technologies. À l’automne, Mazars a acquis la startup française d’analyse de données prescriptive Zettafox. Une acquisition stratégique pour la transformation interne de ses métiers et l’enrichissement de ses offres. Le groupe a également organisé plusieurs hackathons pour réfléchir à l’audit de demain. Ces actions viennent en complément des programmes d'open innovation et d'incubation de startups que le groupe propose depuis plusieurs années.


[1] Excluant un effet de change de - 1,6 %


[2] Exercice clos le 31 août.

  

Téléchargez ci-dessous le communiqué de presse.

Documents à télécharger

Partager