Matinale Banque | De Bâle III vers CRR III : les banques ont-elles des raisons de s'inquiéter ?

Mazars a organisé une table-ronde le mardi 26 juin à Paris La Défense, consacrée à la finalisation de Bâle III et aux grands enjeux de ces réformes, leurs conséquences tant sur le plan économique qu’opérationnel, et leur mise en œuvre, en présence de représentants de l’industrie et du superviseur.

Le Comité de Bâle a finalisé le cadre prudentiel Bâle III en décembre 2017. À cette occasion, le Comité a revu l’ensemble des méthodes de calcul des exigences de fonds propres pour risque de crédit, risque opérationnel, risque CVA, et a approuvé la mise en place d’un output floor. Pour être applicable, la Commission européenne doit désormais transposer ces standards en droit de l’Union, tout en tenant compte dans une certaine mesure des spécificités européennes (ex : proportionnalité, PMEs etc.).

Programme

Le point de vue des autorités

La position de l’industrie

Les enjeux de mise en œuvre opérationnelle et pilotage

Infos pratiques

Date et heure : mardi 26 juin | 8h30-10h30

Lieu : Tour Mazars - 61 rue Henri Regnault, 92075 Paris La Défense

Plus d’infos ?

Notre expertise

Banque et Marché de Capitaux_1086x202

Banque et Marché de capitaux - Asset Management

Dans un contexte fortement exposé aux évolutions réglementaires, les services financiers sont aujourd’hui confrontés à des changements importants de leurs activités. Depuis le début de la crise bancaire, Mazars a été fortement impliqué pour aider le secteur bancaire à relever les défis qui lui sont imposés.

Pour en savoir plus

Lettre Règlementaire

Lettre réglementaire n°19 - Mai 2018

Réforme du cadre prudentiel, uniformisation des méthodes de calculs, révision du risque de CVA, output floor, risque de levier excessif, nos experts ont analysé ces sujets et vous proposent leur point de vue dans ce 19ème numéro de la Lettre réglementaire dédiée au secteur bancaire.