Les 5 Incontournables | Décideurs de l'Immobilier et BTP - Numéro 3

Pour ce troisième numéro des 5 Incontournables Immobilier et BTP, nos experts ont analysé l'actualité du secteur, pour vous proposer leur lecture de quelques sujets clés.

Accéder à la publication

Découvrez le nouveau numéro des 5 Incontournables Immobilier & BTP

  • La RSE : levier de performance des actifs immobiliers

Le secteur de l’immobilier a progressivement pris conscience de son impact sur l’environnement (~20% des émissions de gaz à effet de serre, 45% de la consommation d’énergie, 228 millions de tonnes de déchets par an en France, etc.). L’ensemble des acteurs de la chaine de valeur et le risque d’image, se sont massivement saisis de ces questions.

En 2014, les grands projets d’aménagement étaient au cœur des débats dans plusieurs grandes agglomérations : phase 2 de Confluence à Lyon, opération Grands Voisins à Paris, réflexion autour du quartier Darwin à Bordeaux, fin du réaménagement de l’Ile de Nantes, etc. La réhabilitation des friches industrielles et des tiers lieux en quartiers modernes était alors au cœur des préoccupations électorales.

  • Loi ELAN : clarifications des sécurisation sur le terrain des autorisation d'urbanisme

Si la concertation préalable avec les riverains et avec les représentants locaux doit rester le principe afin d’anticiper les recours contre les autorisations d’urbanisme, la loi ELAN du 24 novembre 2018 est également venue les sécuriser, avec le double objectif de mettre fin à la lourdeur des procédures d’obtention de ces autorisations et de limiter les possibilités qu’elles soient remises en cause après leur obtention.

  • Le bail réel et solidaire : décryptage d'un nouvel ELAN

Les acteurs du logement social ont depuis plusieurs années fait le constat de la difficulté de maintenir des logements aidés sur le modèle de l’accession sociale à la propriété (modèle PSLA ou vente HLM) à des prix accessibles sur le marché de l’immobilier. Malgré les clauses anti-spéculatives, de nombreux biens sont en effet revendus au prix du marché.

L’actif hôtelier, actif de diversification par excellence il y a quelques années, est en train de se faire une place dans de nombreux portefeuilles d’investissement. Les rendements de ces actifs ainsi que la possibilité d’indexer les baux hôteliers sur des périodes longues (9 ans – 12 ans principalement) contribue à leurs succès. La résilience du placement est également vantée par les investisseurs.

Pour découvrir ce 3ème numéro, téléchargez notre newsletter ci-dessous :

Télécharger