Doing M&A in CEE: Tax traps and structuring opportunities

Dans un contexte de concurrence mondiale et de marchés intégrés, de nombreuses entreprises recherchent des opportunités de croissance en dehors de leur pays d'origine, malgré des environnements réglementaires changeants et parfois complexes.

La réalisation de transactions en Europe centrale et de l’Est peut présenter des perspectives intéressantes pour les investisseurs, mais il est important de noter que les processus d'acquisition et d'intégration répondent toujours aux spécificités locales - même lorsque le pays en question fait partie de l'Union européenne. C'est pourquoi nous avons publié cette étude : pour présenter les principaux risques et opportunités en matière de fiscalité des transactions dans cette région.

L'éclairage fourni est basé sur l'expérience de nos experts en matière de structuration fiscale et de la due diligence dans la région et couvre les principaux risques fiscaux rencontrés fréquemment et qui conditionnent le succès des processus de transaction et d'intégration ultérieure sur ces marchés à croissance rapide.

A travers cette étude, nous découvrirons les principales « embûches » fiscales qui apparaissent dans les processus de due diligence, telles que les règles de sous-capitalisation, l'utilisation des pertes fiscales, etc. Toutefois, ces mêmes opérations peuvent également bénéficier d'incitations fiscales locales qui soutiennent les investissements et existent parallèlement aux exonérations fiscales applicables aux fusions et scissions.

Découvrez notre étude 

Pour obtenir l’étude complète (en anglais), merci de compléter le formulaire ci-dessous :