Article #1: La transformation technologique

Ce premier article, extrait de notre campagne dédiée à la transformation digitale des services financiers, est consacré au mariage de la high tech et de la haute finance.

La frontière entre services financiers et haute technologie est de plus en plus floue. Dans les prochaines années, quatre ruptures technologiques majeures bouleverseront les services financiers.

Dans cet article écrit par The Economist Intelligence Unit en partenariat avec Mazars, nous étudions comment les acteurs des services financiers utilisent les nouvelles technologies pour proposer un service mieux conçu et plus pratique aux clients.

Les prestataires traditionnels de services financiers ont augmenté leurs dépenses technologiques, tandis que les sociétés de capital-risque ont réduit leurs investissements dans les fintech. Dans une note adressée aux clients en mai 2017, les analystes actions de la banque d’investissement Morgan Stanley estimaient que cette évolution pourrait engendrer une situation où les « vieux brisquards » des services financiers (et non les petits nouveaux) se retrouveraient en tête de la course à l’innovation.

Quoi qu’il en soit, de l’avis général, ce sont les clients qui désigneront les vainqueurs, des clients qui s’intéressent moins à la technologie qui sous-tend leur relation avec un prestataire de services financiers qu’à l’expérience en elle-même.

Infographie The Economist Mazars 1 Infographie The Economist Mazars 2 Infographie The Economist Mazars 3
Infographie The Economist Mazars 1 Infographie The Economist Mazars 2 Infographie The Economist Mazars 3

Pour plus d’articles liés aux services financiers, visitez le blog Mazars Financial Services.

Téléchargez l'intégralité de notre article :

Documents

Le mariage de la high tech et de la haute finance
Le mariage de la high tech et de la haute finance
The marriage of high tech and high finance
The marriage of high tech and high finance