Covid-19 : Les sept points de vigilance du trésorier

Par Yann Guyomar,
Mis à jour le 23 Mars 2020

Le département Treasury & Cash Management de Mazars vous résume les points d’attention pour le Trésorier en temps de crise :

1. Organiser la continuité des activités de trésorerie

Les entreprises doivent mettre en place des back-up au sein des équipes trésorerie et planifier des points d’échanges quotidiens (au travers par exemple de pauses café numériques). Il convient également de sécuriser la disponibilité des applications de trésorerie avec le support de la DSI ou des prestataires dans le cas des outils en mode SaaS. Un accès prioritaire au VPN pourrait être envisagé pour les acteurs ayant un rôle clé dans les processus de trésorerie critiques (signataires des paiements par exemple).

2. Sécuriser la liquidité à court terme

Le trésorier doit sécuriser la disponibilité des sources de liquidité à court terme tout en évitant de tirer de manière systématique sur les lignes de crédit dans le seul but de constituer des réserves de trésorerie par précaution. Face à la forte baisse de la liquidité du marché monétaire, l’entreprise doit analyser l’opportunité de renouveler ses tirages sur lignes de crédit sur des échéances plus longues et/ou de négocier des lignes de back-up complémentaires avec les banques. Les actions visant à sécuriser la liquidité pourront s’appuyer sur les 300 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat français.

3. Renforcer les prévisions de trésorerie

Les prévisions de trésorerie doivent être renforcées en allant au-delà des processus et des outils en place jusqu’ici. Cela passe par des échanges avec une périodicité accrue avec les filiales opérationnelles (DAF, trésoriers et comptables) afin de conduire une analyse approfondie de l’impact de la crise sanitaire sur les recettes et les dépenses. Les trésoriers doivent se rapprocher du crédit management et/ou de la comptabilité client afin d’anticiper les retards et les défauts éventuels.  En parallèle, il est essentiel de prioriser les dépenses à court terme dites « incompressibles » comme les salaires par exemple.

4. Renforcer la vigilance et les contrôles pour se prémunir contre le risque de fraude

Les entreprises doivent maintenir un niveau de contrôle élevé pour se prémunir contre le risque de fraude (tentatives de phishing, usurpations d'identité et/ou fraude au Président). La recrudescence des attaques informatiques se fait dans un contexte d’incertitudes, de pertes de repères et de généralisation du télétravail. Une vigilance particulière doit être apportée lorsque le processus de paiements est peu digitalisé.

5. Renforcer le suivi des risques dans un contexte de volatilité des marchés

Le suivi des risques (contrepartie, actions et change en particulier) doit être renforcé par la mise en place de rapports complémentaires permettant d’obtenir une visibilité « en temps réel » des expositions et des couvertures associées au niveau du Groupe. Le trésorier peut être amené à modifier l’horizon de ses couvertures de change en fonction de la liquidité des devises.

6. Capitaliser sur la période pour renforcer les plans de continuité/reprise d'activité

Il convient de capitaliser sur cette période inédite afin de renforcer et compléter les plans de continuité / reprise d’activité. Cette action passe par une identification et un suivi formalisé des dysfonctionnements rencontrés.

7. S’appuyer sur une gouvernance claire

La continuité des activités de trésorerie doit s’appuyer sur une gouvernance claire permettant d’obtenir le bon niveau de validation pour les différentes décisions prises parfois en urgence dans cette période de crise. Il convient d’organiser des échanges réguliers avec le management afin de le tenir informé en temps réel.

 

Retrouvez l'infographie en téléchargement libre ci-dessous :

Document

Trésorier - Sept points de vigilance

Trésorier - Sept points de vigilance