L’UK Bribery Act, entrée en vigueur fixée au 1er juillet 2011, est la loi britannique relative à la répression et la prévention de la corruption . Elle est considérée comme l'une des plus sévères au monde en la matière.
Elle vise la corruption active (le fait de corrompre), la corruption passive (le fait d’être corrompu), et le défaut de prévention de la corruption par les entreprises. Cette dernière disposition conduit les personnes morales à devoir mettre en œuvre des règles et procédures internes anti-corruption adéquates.