Perte subie (damnum emergens)

Il s'agit avec le gain manqué (lucrum cessans) , d'une des composantes du dommage matériel susceptible d'être indemnisées.
La perte subie est constituée de tout ce qui a indûment appauvri la victime.
Par exemple, dans le cas de la destruction d'une machine, la perte subie correspondrait notamment au coût de remplacement de la machine, tandis que la composante de gain manqué correspondrait dans ce cas, entre autres, à la perte d'opportunité de ventes et de marges, consécutive à l'arrêt de la production.
L'évaluation du quantum  de ces composantes constitue une source fréquente de litiges.