dénomination généralement utilisée dans les établissements financiers pour désigner le service en charge du traitement des créances sur entreprises en difficulté faisant l’objet de procédures amiables (mandat ad hoc , conciliation ) ; selon les établissements, des liens plus ou moins forts peuvent exister avec le service de contentieux plus généralement en charge des dossiers lorsque les entreprises font l’objet d’une procédure collective  (sauvegarde , redressement judiciaire , liquidation judiciaire ). Les affaires spéciales jouissent généralement d’une très forte autonomie de gestion des dossiers par rapport aux services d’exploitation plus traditionnels qui se trouvent très rapidement totalement dessaisis. L’IBR (Independent Business Review ) est un exercice assez systématiquement réclamé par les affaires spéciales afin de pouvoir considérer le traitement du dossier à la lumière d’un avis tiers.