Mazars, mécène d'un nouveau Trésor du Louvre : « Les trois grâces » par Lucas Cranach l’Ancien

Après sa participation à l'acquisition de "La fuite en Egypte", de Nicolas Poussin (en 2007) et du « Portrait du Comte Molé » de Ingres (en 2009), Mazars poursuit son engagement en matière de mécénat culturel et de sauvegarde du patrimoine en s'associant une nouvelle fois au Louvre pour une opération de mécénat exceptionnelle autour du chef d’œuvre de la Renaissance peint par Lucas Cranach l’Ancien « Les trois grâces ».

Une mobilisation exceptionnelle pour conserver un Trésor National

Lancée en novembre 2010, la campagne de financement a permis de récolter l’intégralité des fonds nécessaire en l’espace de trois mois. Pour la troisième fois, Mazars a soutenu le Musée du Louvre dans sa politique d’acquisition, et de rayonnement de la culture française.

Les Trois Grâces rejoignent ainsi un ensemble remarquable mais encore lacunaire d’œuvres de Lucas Cranach. Le musée du Louvre ne conserve en effet que quelques tableaux du peintre, dont trois portraits, un tableau mythologique et une Vénus debout dans un paysage ; aucune de ces œuvres ne possède la force expressive des Trois Grâces.

Lucas Cranach l’Ancien, Les Trois Grâces, 1531. Huile sur toile. Domaine public.

Mazars confirme son engagement auprès du Musée du Louvre

Cette remarquable acquisition s’inscrit dans l’implication constante de Mazars aux côtés du Musée du Louvre. Convaincu de la responsabilité d’une entreprise à l’égard de la société et de l’environnement dans laquelle son action s’inscrit, Mazars s'investit durablement dans des actions de mécénat reflétant ses engagements et sa culture. Fondées sur des valeurs de responsabilité et de transmission, elles marquent ainsi la volonté de Mazars de promouvoir la diversité culturelle et de contribuer à la sauvegarde du patrimoine.