Cahiers techniques

  • Share
  • Print page

Tous les cahiers techniques produits par Mazars

Applications IFRS 10, 11, 12 dans la communication financière des banques et des entités d’assurance-vie

Le « package consolidation » publié par l’IASB en mai 2011 (les dispositions transitoires ayant été complétées par des amendements en juin 2012) est applicable obligatoirement aux exercices ouverts à compter du 1er janvier 2014 pour les émetteurs européens. L’Europe a, en effet, donné un sursis d’un an par rapport à la date d’application obligatoire fixée par l’IASB.

Communication financière des groupes d’assurance au 31 décembre 2013

Les grands groupes d’assurance ont une nouvelle fois préparé leur communication financière dans un cadre normatif toujours en attente de l’adoption de la norme IFRS 4 phase 2 (qui fait toujours débat) et dans un contexte économique et réglementaire mouvant avec l’avènement de Solvabilité 2 et la désignation des acteurs systémiques.

L' évolution de la Communication financière dans un contexte d’Euro fort

Dans un contexte de crise économique et financière persistante, d’internationalisation croissante des échanges, de volatilité élevée sur le marché des changes et de situation d’Euro fort, Mazars vous offre un éclairage sur l’adaptation et l’évolution de la communication financière des entreprises françaises face au risque de change au travers d’un benchmark réalisé sur un échantillon du CAC 40.

L’application des normes sur la consolidation (IFRS 10, IFRS 11 et IFRS 12) dans la communication financière au 31/12/2013

L’application du « package consolidation », publié par l’IASB en mai 2011, est devenue obligatoire en Europe à partir du 1er janvier 2014 mais certaines entreprises ont fait le choix de l’appliquer de manière anticipée.

Sur la base d’une identification des pratiques retenues par ceux qui appliquent déjà ces normes, l’objectif de cette étude est de fournir une aide aux entreprises - largement majoritaires - qui s’apprêtent à appliquer pour la première fois le « pack conso » en 2014.

Communication financière des foncières en Europe en 2012

Dans un contexte de refinancement et de diversification des sources de financement des foncières, la notation de crédit devient un enjeu de plus en plus important. Ainsi, Mazars a souhaité orienter son analyse de l’information financière 2012 sur les principaux facteurs de risques utilisés par Standard & Poor’s Ratings Services dans le cadre de la notation de crédit.

CVA-DVA : Tour d’horizon des méthodologies de calcul

La transmission des crises de crédit du marché des subprimes aux banques puis aux Etats a mis en évidence un risque bien connu mais parfois sous-estimé, le risque de contrepartie. Historiquement pris en compte lors de la valorisation des titres et des dettes, ce risque a longtemps été omis de celle des dérivés, même si les banques constituaient des réserves spécifiques afin de le couvrir.

Share